KOKORICO de Jean Paul Gaultier

Il n’y a pas un homme Jean Paul Gaultier mais l’homme dans sa puissance masculine et féminine. Aller au-delà des constructions clichées et affirmés des hommes mi- voyous, « mi bons gars », canailles ou raffinés mais toujours glamour et sexy. Les campagnes du créateur laissent transparaitre des jeux de sensualité, de sexualité et de séduction entre les genres, presque transgenre.

Jean Paul Gaultier lance un nouveau parfum KOKORICO, une fragrance qui sonne comme le cri du coq. Le cri de guerre, le cri du vainqueur, le cri d’un homme assumé, des gars décomplexés et du cœur comme il le créateur le raconterait si bien. Pourquoi pas, il est décalé et cohérent aux travaux précédents du créateur.

Le jus de ce parfum attendu est composé de Feuille de figuier et de Patchouli pour les notes fruitées et à tendance féminine, le Cèdre et le vétiver pour la fraicheur et les notes masculines et enfin le Cacao qui célèbrera et soulignera l’originalité de celui-ci.

Les codes classiques du parfum masculins sont bousculés pour une fragrance presque asexuée. Le flacon noir, rond est assez élégant et joue sur le relief du profil d’un homme…

© Jean-Baptiste Mondino

Il sera disponible à la rentrée, nous avons hâte de le découvrir. En attendant, faites un tour sur le site de la marque, il est très joliment fait.

Source