Classique et LE MALE dans la jungle urbaine

Jean Paul Gaultier sonne l’été à travers des couleurs acidulées et des éditions limitées du Classique et LE MALE. Habillés d’une robe végétale, les flacons reprennent les imprimés du défilé prêt à porter femme été 2011 ainsi que de la suite Elle Déco designée par le créateur. Côté jus, rien de bien nouveau par rapport à l’année dernière si ce n’est une fraîcheur verte et végétale qui allège les jus initiaux.

Côté Classique, la fleur d’oranger mêlée à la mandarine prend le pas sur un bouquet de fleur composé de jasmin, d’ylang-ylang, de muguet boisé et d’iris blanc. La vanille emblématique de ce parfum réchauffe celui-ci et tient sur la peau…

Côté LE MALE, cette cologne tonique a été rafraichie par des notes aromatiques qui ont été accentuées : lavande, menthe, cardamone. Les notes vertes, gazon coupé et feuillage prennent de l’assurance et la vanille, musc et santal restent inchangées.

Comme vous le savez désormais, il est coutume d’offrir les jolies choses du créateur ici… pour participer quoi de plus simple que de nous donner le nom du dispositif mis en place par Marionnaud pour accompagner les consommateurs dans la recherche de parfum ?